Sexualité
16 December 2016 ( 2774 views )
Advertisements

3 astuces puissantes pour vous débarrasser des fortes odeurs intimes !

Les odeurs intimes ont toujours été, et restent encore un sujet tabou. La plupart des femmes trouvent l’odeur de leurs parties intimes désagréables et essaient de s’en débarrasser en usant et abusant de produits d’hygiène. Erreur ! L’odeur intime est, comme toutes les odeurs corporelles, naturelles. Elle peut être plus forte chez certaines femmes, mais n’est en aucun cas un signe de mauvaise hygiène.

Beaucoup de femmes sont gênées par leurs odeurs intimes. Pour y remédier, elles s’adonnent à diverses pratiques parfois très agressives pour que leur entre-jambe ne sente plus rien ou sente meilleur. Seulement, il faut savoir que les secrétions vaginales, soit disant responsables des mauvaises odeurs, sont à la base inodore. Quand elles sont malodorantes, ceci n’indique pas forcément que la patiente a une mauvaise hygiène intime, mais il peut toutefois s’agir d’une pathologie gynécologique, due à une perturbation de la flore vaginale.

Rappelons que la flore vaginale est un ensemble de bactéries, formant un microfilm, qui a pour but de protéger le vagin des germes pathogènes. Quand, il y a déséquilibre de la flore vaginale, la proportion entre les deux types de bactéries (bonnes et pathogènes) est perturbée.

Qu’est ce qui peut causer la perturbation de la flore vaginale ?

La prise d’antibiotiques, la réduction d’œstrogène (hormone sexuelle) durant la ménopause, les produits intimes agressifs et les douches vaginales sont autant de facteurs qui peuvent causer un déséquilibre vaginal et favoriser le développement de mycoses.

Voici 3 astuces pour prévenir et atténuer les odeurs intimes très fortes :

N’utilisez surtout pas de produits gels nettoyants !

Pour éliminer les odeurs intimes, beaucoup de femmes ont la main lourde sur les gels intimes et les savons parfumés. Seulement, au lieu d’atténuer ou camoufler les odeurs, ses produits vont avoir un effet plus grave. En effet, les produits intimes vendus sur le marché et qui promettent de vous débarrasser des odeurs intimes ne vendent que du rêve. Riches en substances chimiques, ces gels et nettoyants peuvent causer des irritations et perturber la flore vaginale. Un déséquilibre de la flore vaginale va favoriser la prolifération des bactéries pathogènes et va donc augmenter les risques de développement de mycoses vaginales qui peuvent à leur tour causer plusieurs symptômes comme les démangeaisons et les mauvaises odeurs au niveau du pubis.

Ce qu’il faut retenir : pas besoin d’utiliser des produits irritants pour faire votre toilette intime. L’eau pure suffit.

Mangez du yaourt :

Comme prémentionné, la flore vaginale est constituée de nombreuses bonnes bactéries, dont les lactobacilles. Ces dernières la protègent contre les germes pathogènes et les levures de type Candida albicans, qui peuvent s’y infiltrer. Seulement, cet équilibre peut être perturbé, ce qui peut favoriser les infections et mycoses vaginales.

Cela dit, maintenir un bon équilibre de la flore vaginale est primordial, pour prévenir ces problèmes pouvant être à l’origine des mauvaises odeurs intimes. Les probiotiques, notamment, sont très recommandés pour cela. Conseillés pour rétablir la flore intestinale, ils ont aussi un effet sur la flore vaginale. Selon Jean-Marc Bohbot, un infectiologue, manger du yaourt serait très efficace pour traiter et prévenir les mycoses vaginales.

En effet, les yaourts contiennent d’importantes quantités de lactobacilles qui vont atterrir dans le tube digestif, après ingestion, puis seront reconduits vers le rectum et l’anus et vont finir par migrer vers le vagin à travers la peau du périnée. Ceci va permettre de rétablir la flore vaginale pour une meilleure protection.

Il est important de rappeler qu’un vagin en bonne santé, ne dégage pas de mauvaises odeurs.

Evitez certains aliments :

L’alimentation peut influencer vos odeurs corporelles, et même celles intimes ! En effet, la consommation de certains aliments pourrait entrainer des odeurs intimes fortes. Il s’agit notamment de l’ail, l’oignon, le café et l’alcool. Sans oublier les aliments transformés riches en substances chimiques et en colorants.

Pour éviter les mauvaises odeurs intimes, il est aussi conseillé d’éviter de consommer du sucre et de l’éliminer du régime alimentaire en cas de mycoses ou d’infections vaginales. Rappelons que les champignons responsables de ces maladies se nourrissent de sucre. Ainsi, une alimentation riche en ces substances, va altérer les secrétions vaginales, ce qui va favoriser leur développement.

Recommended Videos

Advertisements

You may also like

Baisse de libido, les hommes aussi ! Lisez cet article si vous avez entre 18 et 44 ans. C’est très utile ! L'effet d'un orgasme féminin sur le cerveau saisi par IRM Cycle menstruel : tout ce qu'il faut savoir