Maladies
25 December 2016 ( 1210 views )
Advertisements

Ils vivent jusqu’à 120 ans, donnent naissance à 65 ans et ne souffrent jamais de cancers !

Hunza – « flèche » en bouroushaki, langue locale – est un petit village à 2400 km d’altitude au nord du Pakistan. Ses habitants, les Hunzakuts, sont au nombre de 87000 et ont suscité la curiosité de nombreux scientifiques et chercheurs à cause de leur éternelle jeunesse et de leur parfaite santé. En effet, leur espérance de vie dépasse les 120 ans et leurs femmes sont capables de donner naissance jusqu’à 65 ans. Ceci sans parler de la jeunesse de leur apparence et de leur bilan de santé sans maladies ni tumeurs. Quelles sont donc les clés de cette éternelle jeunesse ?

Comme nous le savons tous, l’alimentation, l’activité physique et le mode de vie sont les principales clés pour avoir un corps jeune et sain. Analysons donc ceux des Hunzakuts pour découvrir leurs secrets !

L’alimentation

Tout au long de leur histoire, les habitants de ce village ont choisi d’adopter un régime autarcique essentiellement fondé sur l’agriculture et l’élevage.

Leur alimentation se base donc sur les produits issus de leurs terres et de leurs animaux, ainsi que de quelques plantes sauvages. Elle se constitue essentiellement de céréales telles que le sarrasin, l’orge et le blé, de fruits, notamment les abricots, et de légumes. Ces derniers sont évidemment bio, et leur arrosage à l’eau de fonte des glaciers, filtrée par la végétation et les roches montagneuses, augmente leur teneur en minéraux et en vitamines.Quant aux produits animaliers, ils préparent surtout du ghee, parfois du lait et du fromage, mais leur consommation de viande est très restreinte et se limite à une ou deux fois par an, en période de grand froid.

Les caractéristiques du régime alimentaire des habitants de Hunza sont multiples :

  • Ils suivent régulièrement des périodes de jeûne
  • Ils consomment la plupart du temps des fruits et légumes crus, des graines germées
  • L’eau qu’ils boivent est naturellement pure et riche en minéraux
  • Une majeure partie de leur alimentation est à base d’abricots, et ils suivent une cure d’abricots de deux à quatre mois par an, limitant leur alimentation à du jus d’abricots séchés
  • Ils ne boivent pas d’alcool
  • Ils ne consomment pas de sucre, et très peu de sel

Les vertus santé de l’abricot

Très riche en minéraux, en vitamines et en antioxydants, l’abricot permet d’apporter au corps une grande quantité de nutriments, tout en le protégeant contre le vieillissement précoce de ses cellules. Séché, il présente une plus grande teneur en sucre, et aide à augmenter le niveau d’énergie de l’organisme. De plus, plusieurs études scientifiques ont démontré que la consommation régulière de ce fruit permettait de réduire considérablement le risque de plusieurs maladies telles que la gastrite chronique.

Autre point très important, les amandes amères contenues dans les noyaux d’abricot représentent une importante source de vitamine B17, connue pour son puissant effet anti-cancer. Cette vitamine est composée de deux unités de glucose, une unité de cyanure d’hydrogène et une autre de benzaldéhyde. En entrant en contact avec une cellule cancéreuse, cette dernière libère une enzyme connue sous le nom de béta-glucosidase qui déverrouille la molécule de la vitamine B17 et libère le benzaldéhyde et le cyanure, qui sont des poisons mortels pour les tumeurs, sans pour autant représenter un quelconque danger pour les cellules saines.

L’activité physique

Comme précisé un peu plus haut, les habitants de ce village se nourrissent des produits de la terre et de leur élevage, ce qui implique rigueur et régularité dans le travail des champs. Ils se réveillent dès l’aurore pour commencer leur travail et font, en moyenne, entre 15 et 20 kilomètres par jour. D’ailleurs, même les enfants sont habitués, dès leur jeune âge, à marcher pieds nus.

Cette activité physique quotidienne et assez intense, combinée à l’air pur et non pollué de la nature sauvage qui les entoure, leur permet de garder un corps sain car elle améliore la circulation sanguine et donc l’oxygénation du cerveau et de tous les organes et tissus du corps, favorise l’élimination des toxines et des déchets à travers la sudation, et empêche le stockage et l’accumulation des graisses dans le corps. Ceci réduit donc considérablement le risque des différentes maladies modernes courantes telles que le diabète, l’hypertension, les maladies cardiovasculaires, etc.

Le mode de vie

L’un des fléaux les plus dévastateurs sur la santé actuellement est le stress. Or, chez les Hunzakuts, il n’a pas du tout sa place. Ayant préféré rester en harmonie avec la nature, loin du rythme effréné des civilisations modernes, ils sont connus pour leur calme, leur sourire et leur sérénité. Ils pratiquent également de la méditation et des exercices de respiration profonde et ont comme devise de vivre au jour le jour, sans avoir à regretter le passé ou à craindre le futur. Ainsi, ils évitent tous les troubles de santé et les complications engendrées par le stress et l’augmentation du taux de cortisol (hormone du stress) dans l’organisme.

Pour conclure, une petite anecdote concernant un Hunzakut du nom de Said Abdul Mobudu, qui a provoqué l’étonnement et la stupéfaction des officiers à l’aéroport de Londres. En 1984, alors qu’ils vérifiaient son passeport, les officiers ont été choqués de voir sa date de naissance : 1832. Oui, il avait bien 161 ans !

Recommended Videos

Advertisements

You may also like

Voici comment vous débarrasser de la sécheresse vaginale 6 Conseils pour ne plus avoir de caries et oublier le dentiste Lisez cet article si vous avez entre 18 et 44 ans. C’est très utile ! Voici ce qui arrive quand vous ne changez pas vos sous-vêtements chaque jour