Sexualité
27 December 2016 ( 5305 views )
Advertisements

Les bienfaits scientifiquement prouvés du sperme sur la santé

Parmi les pratiques sexuelles les plus hots et les plus intimes pour mener son compagnon au septième ciel : la fellation. D’ailleurs, certaines vont même jusqu’à se délecter de son élixir sexuel. Et si vous vous demandez si le fait d’avaler le sperme est sans danger pour la santé, nous vous dirons même qu’il lui est bénéfique. Explications.

Avant de parler directement des bienfaits que vous pouvez tirer d’une petite gâterie sexuelle à votre partenaire, regardons de plus près la composition de son fluide intime.

Qu’est-ce que le sperme ?

Le sperme est un liquide visqueux sécrété par les gonades mâles, dont la production commence dès la puberté. Il est composé de spermatozoïdes (1%), de neurotransmetteurs, d’hormones, d’endorphines et de plusieurs enzymes.

Il a également une valeur nutritive non-négligeable puisqu’il contient de l’acide citrique, des lipides, du fructose, des minéraux (zinc, calcium, sodium, phosphore…), des vitamines C et B12, ainsi que des protéines qui ont de puissantes propriétés antimicrobiennes.

Les bienfaits santé du sperme :

Un antidépresseur

Selon une étude réalisée par des chercheurs du département Psychobiologie de l’Université d’Albany, le sperme aurait un effet améliorateur sur l’humeur féminine et un pouvoir antidépresseur. Menée sur 293 étudiantes séparées en plusieurs groupes en fonction de la fréquence d’utilisation du préservatif, les résultats de cette étude ont montré que moins la femme était en contact avec le sperme, plus son taux de dépression était élevé. D’ailleurs, les femmes habituées aux relations sexuelles non protégées présentaient un état dépressif plus grave en cas d’abstinence prolongée.

Contre le vieillissement

Grâce à la présence d’une molécule appelée spermidine, contenue également dans le soja et le pamplemousse, le sperme serait un excellent moyen de lutter contre le vieillissement cellulaire. En effet, une étude menée à l’Université de Graz, en Autriche, a confirmé que cette molécule jouait un rôle protecteur contre le vieillissement et était capable de réduire les risques de maladie d’Alzheimer. De plus, ses propriétés nourrissantes et sa forte teneur en eau permettent d’améliorer l’aspect de la peau et de stimuler la croissance des cheveux.

Un anti-cancer

Une étude réalisée en Caroline du Sud et qui a concerné plus de 15 000 femmes âgées entre 25 et 45 ans, a montré que la pratique régulière de la fellation avec déglutition du sperme, à raison de 2 fois par semaine, permettait de réduire le risque de cancer du sein jusqu’à 40%.

Contre les bobos de la grossesse

Selon une étude australienne, plus la femme est habituée au sperme de son partenaire, moins elle aura de risques de rejet du fœtus, car son système immunitaire ne considèrera pas les protéines mâles comme étrangères. 

De plus, une autre étude menée cette fois en Hollande, a montré que la pratique de la fellation pendant la grossesse jouerait un rôle protecteur contre les nausées matinales ainsi que la pré-éclampsie, une pathologie liée à la grossesse et qui a des complications sérieuses, entraînant une augmentation de la tension artérielle et des troubles rénaux, pouvant même engager le pronostic vital de la mère et de son bébé.

Mises en garde :

Malgré toutes ces vertus, il faut être vigilant avant d’intégrer cette pratique à vos activités favorites, car même s’ils sont rares, des cas d’allergie au sperme ont été rapportés. De plus, il est primordial de vous assurer de l’hygiène de votre partenaire et de son état de santé, afin d’éviter toute exposition aux infections sexuellement transmissibles, ainsi qu’aux différents virus tels que le Papillomavirus Humain (PVH) ou l’herpès.

Recommended Videos

Advertisements

You may also like

7 raisons pour lesquelles vous souffrez de douleurs aux seins 3 astuces puissantes pour vous débarrasser des fortes odeurs intimes ! Les 13 choses que vous devriez éviter pendant vos règles Comment mettre un préservatif (masculin & féminin)